Ma mère, ce hacker…

0
0
32
DSC03883

Donc ce matin, je reçois un mail de ma mère…

« Vous ne me connaissez pas et… » Ah bah non, finalement, ce n’est pas ma mère.
« Je suis un hackeur qui a piraté vos appareils il y a quelques mois. » Allons bon.
« Je vous ai envoyé un e-mail depuis VOTRE compte mail piraté. » Bah non, con ! Tu l’as envoyé depuis le compte d’un certain Nolann Bonnard. Je me demande s’il existe vraiment, ce brave homme.
« J’ai mis en place […] site porno […] vous avez visité… » Chaton, je vais même jusqu’à zapper les scènes de baisers dans Inspecteur Barnaby, alors aller sur des sites pornos…
« Vous savez ce que je veux dire. » Bah non, justement.

« Pendant que vous regardiez […] ce qui m’a donné accès à votre webcam. » Je n’ai pas de webcam.
« Mon logiciel a obtenu tous vos contacts et fichiers. » Je n’ai aucun contact. J’en suis encore au post-it dans l’agenda et je ne conserve rien sur mon ordinateur en dehors de mes sauvegardes Sims4.
« Bien sûr vous pouvez les modifier […] mais mon virus l’a mis à jour à chaque fois. » Pourtant, mon post-it est toujours dans mon agenda.

« J’ai créé une vidéo en double écran. » Oui, il y a un tuto Youtube pour expliquer comment faire.
« La 1ère partie montre la vidéo que vous regardiez. » My Mittle Pony : Friendship is Magic saison 3.
« Vous avez de bons goûts ahahah… » Tu en doutais ? Ça me vexe.
« La deuxième partie montre votre webcam. » Je n’ai toujours pas de webcam. Au pire, elle m’aurait montrée en pyjama vert d’eau et bleu marine à pois blancs, chaussettes oranges, le chat sur les genoux et du chocolat Côte d’Or (mon pêché mignon) dans le bec. Ah et si la webcam que je n’ai pas avait été grand-angle, tu aurais vu un mug Burger King avec du thé genmaicha.

« N’essayez pas d’entrer en contact avec moi. » Ah ! Finalement, tu es peut-être ma mère quand-même…
« Formater votre disque ou détruire l’ordinateur ne vous aidera pas. » Oh bah c’est dommage, j’avais enfin l’occasion de sortir le morgenstern de grand-tante Ursule (très bel héritage) recyclé en barre à rideau.
« Vous n’êtes pas ma seule victime. » Non là, ça y est : Tu me vexes vraiment.
« C’est le code d’honneur des hackeurs. » Et moi, à force d’accepter tous les cookies des sites que je visite, j’ai pris 15 kg.
« Ne m’en voulez pas, chacun son travail. » Il n’y a pas de sot métier, comme on dit. Mais qu’en est-il du sot ouvrier ?

« A mon avis, 520 € est un juste prix pour notre secret. » Quel secret ? JE REGARDE MY LITTLE PONY : FRIENDSHIP IS MAGIC !
« Vous effectuerez le paiement par Bitcoin. » Ok gros, là tu m’as perdue.
« Recherchez comment acheter des Bitcoins sur Google. » La dernière fois, j’ai cherché comment faire de la soupe miso, je ne te raconte pas l’état de la cuisine !

« L’adresse de mon portefeuille Bitcoin : 16D5Wzp… » Là, c’est mon clavier que tu as perdu.
« Respecter les majuscules et minuscules… » Tu deviens grossier. Et respecte ta conjugaison, toi.
« Si je n’obtiens pas les Bitcoins, j’enverrai certainement l’enregistrement vidéo à tous vos contacts, y compris vos parents, vos collègues, et ainsi de suite. » Hey tout le monde : JE REGARDE MY LITTLE PONY : FRIENDSHIP IS MAGIC EN PYJAMA ! C’est trop tard mec, ils savent : Méthode Jeff Besos, dude !

« Cela étant dit, ne me faits pas perdre mon temps et le vôtre en répondant à ce message. » Tu t’embrouilles encore avec ta conjugaison, mon petit gars. Et puis dans le fond, se forger de nouvelles amitiés, ce n’est pas perdre son temps.
Je l’ai appris dans My Little Pony : Friendship is magic.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Septembre
Charger d'autres écrits dans Confessions d’une nana un peu bizarre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Papeterie, mon amour.

  J’ai toujours été dingue de fournitures de bureau. Et de chaussures, vaisselle, lin…